Qui a dit que mélanger travail et plaisir était mission impossible ? À seulement 25 ans, Ben Pinto (@ben.pinto) prouve brillamment le contraire ! Cet étudiant de Lisbonne passe son temps libre à construire une communauté dédiée à la photographie et au voyage. Il a pris un peu de temps sur son emploi du temps chargé pour parler de sa passion et de ses projets à venir. Si vous prévoyez de visiter le Portugal prochainement, gardez cet article sous la main pour de précieux conseils sur ce qu’il faut voir !

Qui êtes-vous, Ben ? Dites-nous en un peu plus sur vous ! 

J’ai 25 ans, je vis à Lisbonne, au Portugal, et j’ai commencé à faire de la photographie comme passe-temps. J’adore voyager et pouvoir en garder un souvenir. Quand je ne suis pas en train de faire des photos, je termine des études de nutrition. 

Comment gérez-vous votre temps entre vos différentes occupations ? 

En général, j’essaie vraiment de rester pragmatique et de me concentrer sur mon avenir. Même si la photographie est une activité cool, j’ai besoin de savoir à quoi ressemblera mon avenir et de travailler pour atteindre mes objectifs professionnels. Actuellement ma priorité est la nutrition, mais dès que j’ai du temps libre, je suis soit en train de photographier et d’éditer des choses, soit occupé à alimenter mon compte Instagram ou à répondre aux messages des gens.

Quel est votre premier moment mémorable en tant que photographe ? 

Quand j’ai commencé la photographie, je le faisais juste pour le plaisir. Mais un jour, j’ai voyagé à Venise et… je ne sais pas, quelque chose dans cette ville m’a rendu encore plus passionné. J’ai commencé à publier des photos de Venise sur les réseaux sociaux et j’ai ressenti une certaine fierté en voyant les interactions que cela créait. C’était agréable de savoir que les gens appréciaient mon travail. Leurs réponses m’ont laissé penser que je n’étais peut-être pas uniquement destiné à étudier et que je devrais probablement aussi investir plus de temps dans la photographie. Cela a été un tournant car c’est le moment où j’ai commencé à voir plus de valeur dans mon travail. Cela m’a encouragé à faire plus et mieux. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ben Pinto (@ben.pinto)

Que pouvez-vous nous dire sur Lisbonne que peu de gens savent ? 

Ce que vous apprendrez probablement en vous promenant à Lisbonne, c’est que cette ville n’est pas facile à voir. Ce que j’entends par là, c’est qu’il vous faudra apporter de bonnes chaussures de marche et vous préparez à faire des efforts, car Lisbonne est une ville énergivore ! Les sept collines de la ville ne sont pas une mince affaire ! Une autre chose dont les gens ne se rendent souvent pas compte avant d’arriver ici, c’est à quel point les Portugais sont accueillants : nous aimons et accueillons chaleureusement les touristes ! En tant que tels, nous voulons qu’ils quittent nos villes, et notre pays dans son ensemble, avec l’opinion la plus positive qui soit. Et ce n’est pas pour la gloire, mais parce que nous avons à cœur de leur faire vivre une expérience inoubliable.

Si nous avions une semaine pour explorer le Portugal, quel itinéraire recommanderiez-vous ? 

Cela dépend bien sûr de ce que vous voulez voir, mais je dirais que les trois principales parties du Portugal sont le sud, le centre et le nord. Si vous aimez les plages, les côtes et les levers de soleil, la région de l’Algarve devrait figurer en tête de votre liste. Une fois que vous aurez fini d’explorer le sud, vous pourrez éventuellement vous rendre dans le centre. Cette partie du pays regorge de jolies petites villes, mais si vous venez pour la première fois, je vous recommande d’aller d’abord à Lisbonne et d’explorer le reste lors d’un voyage séparé. Je pense que pour bien profiter de Lisbonne, il faut compter quatre jours : trois jours pour la ville elle-même et un jour supplémentaire pour Sintra. Assurez-vous d’inscrire le palais de Pena sur votre liste d’incontournables ! Après Lisbonne, mettez le cap sur Porto. Entre nous, j’ai beau être originaire de Lisbonne, mais Porto occupe une place spéciale dans mon cœur. La meilleure façon de la découvrir est de se perdre dans ses rues ! Un coucher de soleil à Ribeira, le quartier qui abrite le célèbre pont de Porto, est une excellente façon de terminer la journée. Avec ces éléments vous devriez avoir plus qu’assez pour un voyage d’une semaine bien rempli, mais si vous prévoyez de revenir plus tard, Madère et les Açores valent aussi le détour !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ben Pinto (@ben.pinto)

Comment définiriez-vous votre identité visuelle ?                              

Je dirais que je suis plutôt un photographe de rue, mais je pense qu’une partie de mon identité vient des tons de couleurs que je capture. Par exemple, si vous faites attention, vous ne trouverez pas de ciels bleus dans mon travail, la plupart sont blancs. C’est un critère que je tiens à conserver dans mes photos, pour m’assurer que l’attention du spectateur se concentre principalement sur les bâtiments et les lumières qui viennent du ciel. Car pour moi, la beauté est dans l’architecture. J’aime aussi opter pour une composition étroite, c’est pourquoi la plupart de mes photos sont rognées : c’est une façon d’éviter toute distraction.

Quels sont les éléments qui vous donnent envie de capturer un moment/un lieu plutôt qu’un autre ?

L’une des choses que j’essaie de prendre en compte, ce sont les gens et plus ou moins présents. Si je trouve un endroit que j’aimerais photographier, j’essaie d’attendre pour que l’endroit soit moins fréquenté. Je fais également attention à l’ouverture de l’endroit : par exemple, si le ratio du ciel est plus important que celui des bâtiments, je ne suis pas aussi intéressé.    

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ben Pinto (@ben.pinto)

Avez-vous déjà envisagé de transformer votre passion pour la photographie en activité professionnelle ?

J’ai effectivement songé à le faire à temps partiel, et je travaille actuellement dans ce sens, car j’ai l’intention de vendre mes tirages photo dès cet été. Je travaille également sur une application liée au voyage que je lancerai plus tard dans l’année. 

Vous avez récemment publié un guide de voyage sur Lisbonne, votre ville natale. Comment l’idée vous est-elle venue, et qu’est-ce que vous préférez dans ce guide ?

Deux éléments en particulier m’ont donné envie de créer ce guide. Le premier est le fait que les gens me posaient souvent des questions sur ce qu’il fallait voir à Lisbonne. Je me suis dit  » Et si je créais un outil pour que tout le monde puisse voir les meilleurs endroits à photographier autour de Lisbonne ? « . Ce guide est aussi une façon pour moi de canaliser toute la passion que j’ai pour ma ville et de l’aider d’une certaine manière, en encourageant le tourisme. Je dois dire que, que ce soit pour Lisbonne, Porto, Rome ou toute autre ville sur laquelle j’ai écrit, il n’y a pas de meilleure récompense que de passer des heures à travailler et de voir combien de personnes finissent par trouver cela utile. Les réactions des gens ont été si chaleureuses et reconnaissantes… Au début, certains m’ont même fait pleurer. Être reconnu pour quelque chose que l’on n’aurait jamais cru possible, c’est une sensation extraordinaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ben Pinto (@ben.pinto)

Quelles sont les prochaines villes sur lesquelles vous envisagez d’écrire ? 

Les prochains guides porteront sur des villes italiennes, c’est certain, et j’en ferai probablement aussi un sur Barcelone plus tard.

Pensez-vous que créer du contenu écrit est devenu indispensable pour les photographes ? 

Je ne pense pas que ce soit obligatoire, parce qu’en fin de compte, si vous voulez vous concentrer sur la photographie et ne publier que de petites légendes, vous pouvez le faire. Personnellement, je crée du contenu écrit parce que j’adore ça. Pour moi, l’idée est de développer une communauté et de créer des liens avec des personnes du monde entier. Je considère les légendes de posts Instagram comme un moyen d’entrer en contact et de lancer la conversation. Dans la vie, j’estime être une personne très franche, et je veux m’assurer que je suis cohérent avec cet aspect de ma personnalité en ligne. Il en va de même pour mes DM : je m’assure de répondre à tous les messages que je reçois, sauf bien sûr s’ils sont générés automatiquement par un robot !

Quels sont les projets que vous avez en tête pour les prochains mois ?

Je ne sais pas à quel point je serai en mesure de voyager dans les prochains mois, mais dans les années à venir, vous pouvez vous attendre à plus de photos, ainsi qu’à des tirages disponibles à la vente. Les endroits que je prévois de visiter prochainement sont Amsterdam et Londres. J’avais aussi prévu d’aller à New York, mais je ne suis pas sûr que ce sera pour 2021, alors peut-être l’année prochaine. Je continuerai également à travailler sur mon application et je veux lancer un site web où vous pourrez trouver des guides de villes, ainsi que des articles de blog où je partagerai davantage mon expérience de voyageur.