Dans une ville aussi historique que Londres, il y a des tonnes de choses à voir et à faire. Si c’est votre première fois dans la capitale anglaise ou si votre temps est compté, il est sage de vous en tenir aux grands classiques. Mais pour les voyageurs désireux de s’aventurer au-delà des itinéraires touristiques habituels, Londres regorge de trésors cachés qui n’attendent qu’à être découverts. Déposez vos bagages et préparez-vous à explorer la ville comme un local, hors des sentiers battus !

ARTS ET CULTURE

Novelty Automation

Les vitrines d’un petit magasin du XVIIe siècle situé à Holburn donnent un aperçu de l’ambiance satirique de Novelty Automation. Achetez une poignée de jetons pour jouer aux jeux d’arcade faits à la main, qui se moquent souvent de la tradition britannique des jeux à pièces. Au lieu de jouer à Space Invaders, vous jouerez au divorce, à utiliser un réacteur nucléaire ou même à tenter de blanchir de l’argent !

Sir John Soane’s Museum

À seulement quelques minutes se trouve le musée de Sir John Soane, installé sur plusieurs niveaux d’une modeste maison de ville. Vous y trouverez l’étonnante collection de l’architecte britannique Sir John Soane. Elle comprend des milliers d’œuvres d’art et d’antiquités, des œuvres de Canaletto au sarcophage du pharaon égyptien Seti I. Les sacs, la photographie et les stylos à encre y sont interdits, mais on peut parfois apercevoir des étudiants en art postés entre des bustes en marbre, crayons et carnets de croquis à la main. Pourquoi ne pas en faire de même et essayer de dresser le portrait d’Aphrodite ou Hercule ?

«

The Viktor Wynd Museum

À Hackney, vous pourrez admirer la fascinante collection du Viktor Wynd Museum, une version moderne de la boutique des horreurs de l’époque victorienne. Regardez bien dans ce fascinant “Wunderkabinett” pour y trouver des objets mystiques et merveilleux : des squelettes de dodos, du corail vivant, des ours polaires taxidermisés et même une sirène !

The Magic Circle Museum

L’obsession du Londres victorien pour l’inconnu ne s’est pas arrêtée aux artefacts égyptiens ou aux curiosités ésotériques. Tout près de la gare d’Euston, se trouve le théâtre caché du Magic Circle (Cercle Magique), un groupe de secret de magiciens et d’illusionnistes qui opère depuis longtemps. Bien que l’entrée du club soit réservée aux membres, le Magic Circle Museum est ouvert au public lors d’événements publics organisés par le Cercle. Réservez un ticket d’entrée et découvrez la véritable histoire de la magie, notamment à travers de nombreux objets issus du kit de magie d’Houdini. Si vous visitez Londres pendant l’hiver, assurez-vous de prendre votre billet pour le magnifique spectacle annuel de Noël.

God’s Own Junkyard

Pour trouver les magasins les plus loufoques et originaux de Londres, pas besoin de subir la foule à Camden Town. À Walthamstow, près du musée William Morris, se trouve God’s Own Junkyard, un lieu psychédélique peuplé d’enseignes au néon faites à la main. À l’origine une fabrique d’enseignes au néon pour les clubs de strip-tease de Soho, l’endroit est devenu une galerie ouverte au public et un magasin d’accessoires pour les arts créatifs. Si vous avez un petit creux pendant que vous êtes perdu parmi des milliers de néons, la boutique dispose de son propre bar et café : The Rolling Scones


ESPACES VERTS

Little Venice

View this post on Instagram

Oh to be in Amsterdam today for Kings Day 🍻 Have fun to those celebrating! Your snaps look wild 🙌 Meanwhile in beautiful Little Venice and wondering what it would be like to live in a floating home 🤔😄⛴ What's everyone up to? . . . #littlevenice #london #thelondonlifeinc #thisislondon #ukblogger #londonlife #iamatraveler #londonblogger #igtravel #igerslondon #travelblogger #fashionbloggers #lifestyleblogger #darlingescapes #londoninbloom #igworldclub #worldingram #ig_daily #igeurope #instapassport #london4all #travelphotography #dametraveler #ongooglemaps #prettycitylondon #igcanada #travelstagram #wonderful_places #prettycitylondon #fdnf #mydarlinglondon

A post shared by Courtney | Travel Food Life (@heywhatsupcourtney) on

Le quartier paisible de Little Venice a beau se trouver sur le canal à Maida Vale, il y est facile d’oublier que vous êtes au beau milieu de Londres. Bien qu’il n’y ait pas de gondoliers à l’horizon, les berges du canal sont bordées d’arbres feuillus et d’un arc-en-ciel de petits bateaux peints, ce qui en fait une promenade très agréable. Durant les mois les plus chauds, vous pouvez vous promener sur le canal, tandis que le Canal Cafe Theatre est ouvert toute l’année pour des représentations.

The Barbican Conservatory

Le Barbican n’est pas nécessairement le plus beau bâtiment de Londres (à moins que vous ne soyez fan d’architecture brutaliste ou de béton) mais il abrite le paradis tropical qu’est le conservatoire du Barbican. Cette forêt tropicale du centre-ville est le deuxième plus grand conservatoire de Londres après celui de Kew Gardens. Des visites guidées y sont proposées pour vous faire découvrir des palmiers verdoyants et de magnifiques étangs de koïs. Si vous vous y rendez un dimanche, vous pourrez profiter de votre après-midi pour savourer un thé dans la verdure !


SHOPPING

Old Spitalfields Market et marchés de Brick Lane

Pour faire les meilleurs achats à Londres, évitez la cohue d’Oxford Street et dirigez-vous vers l’un des nombreux marchés de Londres. Vous pouvez marchander tout ce que vous voulez à l’Old Spitalfields Market, au service des Londoniens depuis 1638. Cet énorme marché de l’est de Londres accueille à la fois des stands en rotation et des installations permanentes, comme des restaurants, des magasins d’articles ménagers ou encore des cavistes. Grâce aux journées à thème (jeudis rétro) et aux manifestations spécialisées (tels que le troc de disques et le marché africain), vous serez toujours sûr d’y trouver quelque chose d’unique.

Impossible d’évoquer les marchés de Londres sans recommander Brick Lane. Ce n’est pas vraiment un secret de polichinelle, mais cela vaut la peine d’y faire la queue pour trouver ce que le Royaume-Uni a de meilleur à offrir en terme de street food. Notre pêché mignon ? Les véritables bagels juifs de Beigel Bake.

Bonnes affaires et livres dans Marylebone

View this post on Instagram

The perfect spot to shelter from the showers. ⁣☔️☔️☔️ ⁣ Don Paterson reminds us that there is poetry even on the gloomiest of days.⁣ ⁣ I love all films that start with rain:⁣ rain, braiding a windowpane⁣ or darkening a hung-out dress⁣ or streaming down her upturned face;⁣ ⁣ one big thundering downpour⁣ right through the empty script and score⁣ before the act, before the blame,⁣ before the lens pulls through the frame⁣ ⁣ to where the woman sits alone⁣ beside a silent telephone⁣ or the dress lies ruined on the grass⁣ or the girl walks off the overpass,⁣ ⁣ and all things flow out from that source⁣ along their fatal watercourse.⁣ However bad or overlong⁣ such a film can do no wrong,⁣ ⁣ so when his native twang shows through⁣ or when the boom dips into view⁣ or when her speech starts to betray⁣ its adaptation from a play,⁣ ⁣ I think to when we opened cold⁣ on a starlit gutter, running gold⁣ with the neon of a drugstore sign⁣ and I’d read into its blazing line:⁣ ⁣ forget the ink, the milk, the blood –⁣ all was washed clean with the flood⁣ we rose up from the falling waters⁣ the fallen rain’s own sons and daughters⁣ ⁣ and none of this, none of this matters.⁣ ⁣ #donpaterson⁣ #poetryforrainydays⁣ ⁣📸 @justhelenmarie

A post shared by Daunt Books (@dauntbooks) on

Faites une bonne affaire dans fripperies haut de gamme de Marylebone, où les riches londoniens se débarrassent de leurs anciens vêtements. Si vous avez l’œil vif, vous trouverez facilement des vêtements vintage et haute couture pour une fraction du prix, ainsi que des accessoires, voire même des meubles. Au cœur de Marylebone se trouve également Daunt Books, une librairie de l’époque édouardienne remplie d’ouvrages sur tous les pays du monde. Cette boutique peuplée de lucarnes et de panneaux de chêne était à l’origine destinée aux voyageurs. Elle a su rester fidèle à ses spécialités : les livres de voyage et la littérature mondiale, tout en incluant des ouvrages de fiction populaire pour équilibrer le tout. Sur place, vous apercevrez sûrement des Londoniens équipés de tote bags Daunt, un excellent (et léger) souvenir à rapporter chez vous.