Chaque voyageur connaît ce sentiment. L’excitation d’arriver dans une nouvelle ville, prêt à explorer et à découvrir tout ce qu’elle a à offrir. Planifier méticuleusement votre itinéraire quotidien pour visiter tous les endroits incontournables. Arriver enfin à votre première destination et… se faire renverser par des hordes de touristes qui se battent pour prendre une photo. Dans une ville aussi populaire que Paris, il peut sembler presque impossible de trouver un coin sans touristes pour découvrir la culture unique de la ville. Ne perdez pas espoir ! Nous avons nos endroits cachés préférés et des lieux secrets que même certains Parisiens ne connaissent pas ! Lisez la suite pour plus de détails… 

Réserver une consigne

Le Louxor, Palais du Cinema

Ce bâtiment du 10e arrondissement est un cinéma des années 1920 qui sort de l’ordinaire de par son architecture somptueuse et élaborée. Abandonné dans les années 1980, Le Luxor a été rénové et ressuscité en tant que cinéma d’art et d’essai au début des années 2010. Le cinéma projette régulièrement des films modernes et anciens de France et du monde entier. Pour moins de 10 €, vous êtes non seulement transporté dans une autre époque, mais vous obtenez également un billet pour l’un des plus beaux exemples d’architecture Art déco néo-égyptienne à Paris.


Dodo Manège

Parmi la multitude d’attractions du Jardin des Plantes se trouve l’inhabituel Carrousel des animaux disparus et menacés, également appelé le Dodo Manège. Ce carrousel aux couleurs vives et à la musique douce met en scène des animaux disparus depuis longtemps ou en voie d’extinction. Les enfants peuvent monter un thylacine (également appelé tigre de Tasmanie), un tricératops ou un panda. Vous trouverez sur place une petite plaque avec des informations sur les animaux et vous pourrez en apprendre encore plus au musée d’histoire naturelle tout proche.


Le cadran solaire de Salvador Dalí

Cette oeuvre insolite située au-dessus de la rue Saint-Jacques a été conçue et installée par l’artiste lui-même en 1966. Le cadran a la forme d’une coquille Saint-Jacques, avec des yeux bleus brillants et des sourcils flamboyants. Les détails bouclés à la base ressemblent beaucoup à la célèbre moustache du surréaliste. Ironie du sort, le cadran solaire ne fonctionne pas vraiment. C’est néanmoins, c’est un coin unique de l’histoire parisienne qui vaut la peine d’être vu.


Le rucher du Jardin du Luxembourg

Le Jardin du Luxembourg abrite non seulement des centaines d’espèces de plantes, mais aussi les abeilles les plus heureuses de Paris ! Le rucher du Jardin du Luxembourg compte plus de 20 ruches modernes, situées dans le sud-ouest, près de la rue d’Assas. Les ruches historiques (ou squelettes) se trouvent dans le Pavillon Davioud, où vous pouvez également visiter le bureau de l’apiculteur et le centre d’extraction du miel. Si vous avez la chance de le visiter en septembre, ne manquez pas la Fête du Miel, où vous pourrez acheter un pot de la récolte annuelle.


La vigne de Montmartre

La dernière trace de cet espace de viticulture parisienne peut être aperçue depuis les jardins du musée de Montmartre. La colline du vignoble était autrefois le site d’une abbaye bénédictine du XIIe siècle qui produisait du vin pour la région. Jusqu’au XIXe siècle, les vignobles serpentaient à travers Montmartre, mais ils ont progressivement disparu à mesure que le vin d’autres régions devenait plus populaire. Cette minuscule parcelle de terre a été morcelée dans les années 1930 pour protéger l’histoire de Montmartre. Ses vendanges annuelles sont célébrées en octobre lors de la Fête des Vendanges.


Le Passe-Muraille

Au milieu d’un mur de la place Marcel Aymé à Montmartre se trouve une statue d’un homme à l’air très surpris. La statue fait référence au roman Le Passe-Muraille, dans lequel le personnage principal découvre qu’il peut passer à travers les murs. Après avoir utilisé son pouvoir à des fins égoïstes et destructrices, il se retrouve coincé – à moitié dans un mur et à moitié hors d’un mur pour toujours. L’auteur Marcel Aymé, qui a donné son nom à la place, a écrit le roman et a vécu la plus grande partie de sa vie à Montmartre.

Trouver une consigne à Montmartre

Voguer sur les flots du Bois de Boulogne

Autrefois terrain de chasse de la royauté française, le bois de Boulogne, à la limite ouest de Paris, est un endroit pittoresque où passer un après-midi. Vous pouvez y louer des bateaux et traverser le lac à la rame, ou bien pique-niquer et vous détendre sur les berges. Le parc abrite également le château de Bagatelle, le jardin paysager anglais et les courts de tennis qui accueillent l’Open de France.


Le Temple de Sybille

Au point culminant de l’un des plus beaux parcs de Paris se trouve le temple de la Sybille, de style romain. Surplombant de 50 m le lac au cœur du Parc des Buttes-Chaumont, le Temple offre une vue imprenable sur Paris. Son architecture est inspirée du temple de Vesta à Tivoli, en Italie. L’oeuvre a été conçue à la fin du XIXe siècle pour servir de point central du parc.