Elle s’appelle Delfina Calpanchay, mais vous la connaissez peut-être sous le pseudo @incaminata. Voyageuse passionnée, elle partage ses aventures sur Instagram. De petits villages de Provence, en France, en merveilleux paysages italiens, cette créatrice de contenu/enseignante à temps partiel originaire d’Argentine ne cesse d’accroître notre envie de parcourir le monde !

Comment avez-vous débuté en tant qu’influenceuse ?

J’ai commencé mon compte Instagram il y a un peu plus d’un an. J’ai toujours aimé voyager, alors j’ai simplement commencé à poster des vidéos de mes voyages pour les garder en souvenir. Je me suis intéressée au métier d’influenceuse, qui a éveillé mon intérêt : j’avais envie de faire des collaborations et d’être payée pour voyager, car voyager n’est pas toujours donné ! J’ai donc suivi deux cours en ligne pour la vidéo et la photo sur smartphone via une académie qui s’appelle Club Life Design. 

J’ai également appris à mieux connaître Instagram et ses algorithmes, à organiser mon flux, à trouver ma niche et à définir le type de compte que je voulais avoir. Apprendre tout cela m’a permis de créer du contenu de bien meilleure qualité. J’ai commencé à faire des vidéos virales, et surtout, j’avais une meilleure compréhension de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas. De plus en plus de gens ont commencé à suivre et à aimer mes posts, et cela a créé un cercle vertueux. C’était impressionnant parce que tout cela s’est produit en quelques mois seulement. Je dois dire que les Reels ont joué un rôle considérable dans ce processus. Donc si vous lisez ceci et que vous lancez votre entreprise, vous savez quoi faire !

Pourquoi avez-vous choisi le nom Instagram @incaminata ? 

La partie Inca de mon pseudo Instagram est un hommage à cette civilisation. dont ma famille est issue. Ma grand-mère parlait quechua, il était donc vital pour moi d’avoir une partie de mes racines dans mon nom. En même temps, je voulais trouver un nom lié au voyage, j’ai donc choisi le mot caminata, qui signifie « une promenade » en espagnol. Le résultat signifie « la promenade des Incas ». C’est un jeu de mots pour illustrer ma démarche en tant que voyageuse.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de déménager de Paris vers Annecy ?

Avant de m’installer à Annecy, j’ai vécu à Paris pendant quatre ans et j’ai travaillé dans un musée juste derrière l’Opéra Garnier. Même si j’aime toujours beaucoup cette ville, j’ai décidé de quitter Paris pour des raisons pratiques : Paris était trop loin de beaucoup d’endroits. Pour l’instant, j’ai l’occasion de faire de belles collaborations, mais mes frais de voyage ne sont pas encore payés, alors être loin des endroits que j’aime le plus capturer n’était pas du tout pratique. Par exemple, chaque fois que je voulais aller sur la Côte d’Azur, dans le sud de la France, je devais prendre un train de plus de 5 heures ou faire 8 à 9 heures de route. Annecy est idéalement située pour nous : nous sommes plus proches d’endroits comme l’Italie et la Provence, que j’adore au printemps !

Quelle est la chose la plus difficile dans le métier d’influenceuse ?

Je pense que le plus délicat est de bien gérer son temps. Instagram est un outil formidable, mais il demande aussi beaucoup de temps. J’ai une superbe communauté, avec laquelle je me dois de beaucoup échanger. Je reçois les plus beaux messages, mais répondre à chaque message prend beaucoup de temps. Tout planifier, du contenu à la musique, en passant par les itinéraires de voyage, demande aussi beaucoup de temps, surtout si vous essayez aussi de faire des collaborations dans le même temps. Tout gérer soi-même, est très prenant. C’est comme faire plusieurs métiers à la fois !

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

Sans aucun doute, l’amour que je reçois des gens est aussi ce qui me motive. Je ne reçois que des commentaires positifs, ce qui est probablement dû à mon type de compte. Je décris des lieux pour donner envie aux gens d’y aller aussi. C’est très gratifiant et cela me donne envie de créer du contenu pour d’autres plateformes. J’aimerais à l’avenir lancer un blog et plusieurs playlists Spotify, car les gens sont très attirés par la musique.

Quel type d’équipement utilisez-vous pour prendre des photos ?

À ce jour, je n’utilise que l’iPhone 11 Pro Max. Les gens me demandent toujours pourquoi, mais je n’utilise pas de stabilisateur, juste mes mains !

Quel est votre méthode pour éditer vos contenus ?

Je n’édite pas mes vidéos avec des préréglages ou quoi que ce soit ; c’est plus facile pour moi puisque je fais tout depuis mon téléphone. De plus, Instagram adore que vous utilisiez leurs outils pour éditer votre post, donc j’utilise exclusivement de la musique disponible dans la bibliothèque Instagram. En ce qui concerne les photos, je ne les retouche pas beaucoup, sauf pour les photos de couverture, auquel cas j’utilise Lightroom pour quelques petite modifications par ci par là.

Quels sont les trois pays d’Europe qui vous ont le plus marqué ?

En dehors de la France, l’Italie est l’un des endroits où j’ai vu les plus beaux paysages. J’ai vécu en Autriche pendant un an, et ce pays figure également dans mon top 3. J’ai un faible pour les Alpes autrichiennes ! Et pour finir, je dirais que la Suisse mérite également une place sur le podium !

Un conseil sur les endroits incontournables d’Annecy ? 

Bien sûr ! La ville est dotée d’une jolie ville médiévale ainsi que d’un château, mais ses environs sont également fascinants ! Annecy est entourée de magnifiques petits villages comme Talloires, au bord du lac d’Annecy. Cet endroit est parfait pour découvrir l’architecture savoyarde. Menthon-Saint-Bernard est également un endroit formidable, avec un château construit le long du lac. Duingt est un autre village médiéval que j’apprécie beaucoup.

Quels sont vos plans pour Noël ?

Je serai à Paris, pour voir les décorations de Noël ! Au programme : les Galeries Lafayette et la rue Saint-Honoré dont les décorations pour la boutique Christian Dior sont magnifiques. La rue Royale, la place Vendôme et le centre commercial BHV près de l’Hôtel de Ville sont d’autres endroits où l’on peut trouver de belles décorations de Noël. Ensuite, j’irai en Alsace pour le marché de Noël de Strasbourg et pour explorer la charmante ville de Colmar. Je suis aussi fan des Noëls enneigés, alors la Suisse est sur ma liste, avec des villes comme Megève et Lausanne. Ce sera certainement intense : l’objectif est de faire tout cela en deux semaines !

Que vous réserve l’année à venir ?

Je vais commencer l’année en Argentine car je n’ai pas vu ma famille depuis deux ans. Et à mon retour, je pense aller au Portugal pour visiter Lisbonne et Porto. J’aimerais aussi aller en Belgique et commencer le printemps en Italie. Je pense qu’une grande partie de mon été se déroulera entre l’Italie et la Provence. J’organise beaucoup mes voyages en fonction des saisons !

Quel conseil auriez vous à donner pour prendre de meilleurs photos de vacances ?

Mon conseil numéro 1 est de ne pas avoir peur de s’inspirer des autres. Tout le monde doit commencer quelque part ! Vous développerez votre propre style au fur et à mesure. Une autre chose importante est de toujours rechercher la lumière. Tout ce que vous capturerez à l’heure dorée, au coucher du soleil ou à l’heure bleue sera magnifique.